Covid 19 – Quand les marques s’engagent !


©Claudia Back


La crise sanitaire traversée par le monde entier est un situation inédite. Et comme à chaque grand trouble, le meilleur et le plus beau peuvent se révéler. Aujourd’hui, cela passe par l’engagement des professionnels de santé et des personnels travaillant dans des domaines de première nécessité comme les magasins ou les services à la personne. Pour soutenir cet effort commun, les grands groupes, et plus particulièrement de nombreuses maisons de luxe, se sont engagés à apporter leur pierre à l’édifice, que ce soit par la fabrication de produits en pénurie, des dons de matériel ou encore par des contributions à des organismes professionnels. 

Ainsi, la maison Sisley s’est engagée dès les premiers jours en fournissant près de 5 tonnes de solutions hydroalcooliques, des masques, blouses et produits d’hygiène comme des shampooings, des Eaux de Campagne Sisley et également des crèmes pour les mains réparatrices aux personnels des hôpitaux. En effet, les nombreux lavages de mains ne sont pas sans conséquences et abîment la peau. Dans cette même idée, ce sont également La Compagnie des Oliviers et L’Occitane qui ont offert leurs précieuses crèmes pour les mains, en plus de produire du gel. 

Des usines qui se transforment


Aujourd’hui, c’est toute l’industrie de la parfumerie et de la mode qui s’est engagée dans ce combat en modifiant ses chaines de fabrication. Chez Lalique Beauty Services et Bvlgari, c’est le savoir-faire dans l’univers de la beauté qui a été mis au service de la solidarité puisque le site de production de parfums du groupe s’est initié à la conception et au packaging de gel hydrolacolique. Tout comme dans les usines du groupe L’Oréal, chez Clarins ou chez Laroche Posay.

De leur côté, les groupes alcooliers Campari, Cointreau, Ricard fournissent de l’alcool vierge en guise de matière première.

La branche Parfums & Cosmétiques de LVMH (Dior, Givenchy, Guerlain…) s’est aussi mis à fabriquer des flacons du précieux produit en grande quantité. Qui plus est, grâce à ses liens étroits avec des fournisseurs du monde entier, ce dernier a trouvé de quoi fournir 40 millions de masques d’ici quelques semaines à la France, Bernard Arnault s’est également engagé à payer la première livraison de 10 millions d’unité. 

Les maisons de couture ne sont pas en reste puisqu’Armani et Dolce & Gabbana ont très vite, dès le début de la crise en Italie, modifier leurs chaînes de production pour fabriquer du matériel médical ou encore des masques. Aujourd’hui, de nombreuses marques ont mis la main à l’ouvrage, que ce soit des artisans locaux ou des grandes marques comme Baby Dior ou Hermès.  

Des dons à des associations


La marque de sellerie a d’ailleurs annoncé qu’elle ferait un don de 20 millions d’euros à l’AP-HP (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris). Chanel a, de son côté, décidé de ne pas faire appel au chômage partiel proposé par l’État et fera un don de 1,2 millions d’euros à des structures hospitalières. Clarins soutiendra encore davantage les associations de protection de l’enfance sous son aile en leur faisant un don de 15 000 euros à chacune. 

Nino Amaddeo Parfums, la maison derrière Réminiscence, a rejoint le Collectif Solidaire qui prépare des paniers surprises aux soignants pour y glisser des parfums. 

Pomellato et DODO ont décidé d’agir de leur côté sur l’une des conséquences du confinement : l’augmentation des violences faites aux femmes en lançant une campagne de crowdfunding. 

Depuis le début de la crise, de nouvelles initiatives encourageantes voient le jour et nous démontrent que tous ensemble, nous pouvons faire de belles choses… Et cela passe d’abord aujourd’hui par un mot d’ordre : Restez chez vous.