Saveurs d’été

Rituel estival, les vins d’été nous en font voir de toutes les couleurs. Un art de vivre et l'art de savourer chaque instant de la vie.


Choix du verre, associations culinaires, art de la table… la recette d’un été réussi dépend

aussi de sa palette de vins. Car il ne suffit pas de provoquer le moment, il faut le sublimer !

Cette année on ose tous les accords.



Champagne ou crémant, le choix est vaste.

Tant que les bulles sont fines et servies fraîches, il n'y aura pas de fautes de goût !


- Une robe or très pâle, un nez vif et floral dans lequel on perçoit des agrumes agrémentés de fleurs blanches, une attaque vive : l’une des cuvées les plus emblématiques de la maison. Blanc de Blancs Grand Cru, 68 euros, Bruno Paillard.


- Une robe rose framboise, un nez frais et précis aux zestes d’agrumes orangés qui laisse la place à une bouche vive, aux saveurs fraises des bois, framboises sauvages, groseilles et orange sanguine. Grand Rosé, 39 euros,

Champagne Château de Bligny.










Les rosés - à la robe pâle ou soutenue - ils sont les rois des festivités.

Frais et léger, fruité ou corsé, il y en a pour tous les goûts !


- Un nez prononcé et fruité, des saveurs estivales de fruits rouges

et agrumes, une attaque grasse, ronde et confite.

Les Horts, 7 euros, Domaine de Foltodon.


- Véritable concentré de Provence, c’est un Rosé de terroir à la fois fin et énergique, aux tonalités florales et de fruits blancs, lui procurant une persistance gourmande. AOC Côtes de Provence Rosé Grande Cuvée 2021, 15,50 euros, Château des Sarrins.


- Ce joyeux rosé rosé 100% pinot noir aux parfums d’agrumes et de jus de pêche, élevé 6 mois en cuve béton, est un vin idéal au moment de la saison estivale ! Lâcher de Rosé, 8,60 euros,

Mas du Chêne.


- D’une robe rose poudrée, ce millésime 2021 offre au nez des notes de pêches du verger, d’écorces d’orange et de fraises des bois. Douce et acidulée, l’attaque exprime des saveurs de nectarine, de cerise et de pétale de fleur.

Ronan By Clinet 2021, 11 euros, Château Clinet.



- Frais et fruité, avec sa robe pâle aux jolis reflets gris,

Clair de Gris 2021 est idéal pour les repas d’été !

Sa riche palette aromatique en fait un vin surprenant :

au nez, il dévoile de délicates notes de rose et de framboises,

complétées par des pointes d’agrumes et de pierres à fusil,

lui apportant une trame minérale rafraîchissante. Clair de Gris 2021, 8,95 euros, Les Jamelles.



- On le retrouve aussi bien sur les grandes tables des restaurants gastronomiques qu'à une tablée d'amis :

cette parenthèse de gourmandise, aux arômes de groseille et de bonbon acidulé, contribuera à créer des souvenirs indélébiles de ces repas estivaux.

Rosé de Rêve, 14 euros, Domaine de la Grande Sieste.






Avec la chaleur de la saison, on apprécie les blancs légèrement beurrés, avec un côté gourmand à table, ou plus secs, parfait pour accompagner un plateau de fruits de mer. D'un autre genre, un blanc moelleux peut apporter une douce note à l’apéritif ou révéler un fromage… à condition bien sur d’être servi frais.



- Intégralement élaboré à la main, Le Blanc de Fourcas Hosten offre une texture équilibrée et complexe en bouche, sur des notes d’ananas et de litchi, mêlées subtilement à la poire et aux fleurs blanches. Blanc de Fourcas Hosten 2020, 28 euros, Château Fourcas Hosten.


- Profond et minéral, il délivre des notes d’agrumes et d’épices au nez. Sa profondeur en bouche et sa finale dotée de beaux amers accompagneront à merveille les traditionnelles sardines grillées de l’été ! Riesling Mühlforst 2018, 10,40 euros, Cave de Ribeauvillé.




- Ce vin limpide et brillant dévoile des notes de fruits blancs parfaitement mûrs avec une petite touche de boisé légèrement vanillée. Frais, minéral, fin et complexe, ce très beau Chablis village possède un grand potentiel de garde. Chablis Les Vénérables 2018, 17 euros, La Chablisienne.


- Autour d’un plateau de fruits de mer, ce vin blanc à la fois raffiné et équilibré, plein et soyeux libérera ses notes de fleurs blanches et de fruits extotiques. D de Dauzac 2021, 12,90 euros, Château Dauzac.


- Original, intense et d’une grande fraicheur, ce millésime 2021 révèle une robe jaune claire suivie d’un nez aux arômes d’agrumes, de citron jaune, de fleurs blanches et d’amande fraîche. Douce et légère, l’attaque déploie des saveurs de pamplemousse, de menthe sauvage, de baies de genièvre et de fleur d’acacia.

Ronan By Clinet 2021, 11 euros, Château Clinet.


- Promesse d’une belle dégustation estivale, la cuvée Les Charmes 2019 exhale au nez des notes de pêche, d’abricot et de groseilles. Des arômes de fleurs blanches et de délicates notes citronnées complètent le bouquet. Frais et ample en bouche, il se marie parfaitement à un plateau de fruits de mer. Mâcon-Lugny, Les Charmes 2019, 22 euros, Maison Albert Bichot.



- Ce Chablis Village 2020 accompagnera avec élégance les repas de l’été ; coquillages, crustacés, poissons grillés, plateau de fromages de chèvre… Il révèle un nez intense et expressif, avec des notes d’agrumes (citron jaune, bergamote) et de fleurs (jasmin, seringa). Fraîche et équilibrée, l’attaque en bouche se fait tout en douceur. Chablis Village 2020, 19,70 euros, Grand Calcaire.



- D’une couleur jaune pâle brillante et lumineuse, ce vin dispose d’une riche palette d’arômes. Des notes gourmandes, une touche d’acidité, mêlées à une minéralité affirmée et à une belle salinité font de ce Charmont un vin complexe, qui accompagnera à merveille coquilles Saint-Jacques et daurade au four. Charmont, Hautes-Côtes de Nuits blanc 2020, 20 euros, Edouard Delaunay.


- A déguster dès l’apéritif jusqu’au plat composé de grillades de poisson ou de gambas poêlées, ce Chardonnay exprime, dès ses premiers arômes, des notes minérales de caillou, de citron et de noisette grillée. Parfaitement maîtrisée, l’attaque en bouche avec une bonne arête acide laisse place à une finale gourmande, évoquant des notes d’ananas. Métayage Chardonnay 2019, 13 euros, Abbotts & Delaunay.







Pour les aficionados des vins rouges, on opte pour de la légèreté. Des rouges fruités

et croquants, des tanins soyeux qui vont sublimer un plat ou juste même une belle tranche de saucisson…



- Élégant, ce millésime dévoile un nez sur des notes de fruits rouges :

cassis, cerise, et framboise et saura surprendre par son étonnante fraîcheur. Les Fiefs de Lagrange 2017, 27 euros, Château Lagrange.


- Délicate, fruitée et enjouée, cette cuvée hommage à la robe d’un violet profond possède un nez marqué par des arômes expressifs de fruits rouges et noirs, cassis, mûres avec des nuances de gousse de vanille et de fumée de bois. Madame de Beaucaillou 2019, 23 euros, Château Ducru-Beaucaillou.


- Trésor caché de la famille Manoncourt, ce Saint-Emilion Grand Cru, gourmand, épicé et velouté, dévoile des arômes de fruits rouges, avec des senteurs de groseilles et de framboise. La finale est très longue, équilibrée et persistante

avec une montée en puissance des saveurs. Château de Millery 2017, 45 euros.


- Ses arômes de fruits rouges frais et d’épices accompagneront vos repas d’été, du pâté en croûte en entrée jusqu’au plateau de fromages au lait cru, en passant par la grillade cuite au barbecue ! Nobles Rives 2019, 19 euros, Cave de Tain.


- Le Charmont rouge risque de prendre une place de choix sur la table du repas tout l’été, particulièrement au moment du barbecue. Sa complexité aromatique épicée (baies de genièvre, girofle, cumin) et ses notes fruitées (gelée de framboise, cerise cuite, figue) mettront en valeur de délicieuses grillades. Charmont Hautes-Côtes de Nuits rouge 2020, 20 euros, Edouard Delaunay.


- Fin, élégant et équilibré par une délicate touche d’acidité, ce Pinot Noir se déguste avec une volaille grillée, autour d’une planche de charcuterie ou d’un barbecue. Son nez expressif dévoile des arômes de fruits rouges et bleus (framboise, grenade myrtille) avec un léger boisé. Métayage Pinot Noir 2020, 13 euros, Abbotts & Delaunay.




Enfin, on ne fait pas l'impasse sur les cocktails. Jolie touche

de fantaisie, qu'ils soient Oldschool, vintage, gorgés de fruits

ou aux saveurs amères, ils plaisent au plus grand nombre !



- Ce gin rend hommage à la recette originale relevée d’un twist citronné, confectionnée à partir d’une infusion de fruits 100 % naturelle et sans sucré ajouté. Bombay Citron Pressé, 23,50 euros, Bombay Sapphire.

- Un gin d’exception, certifié Agriculture Biologique

du champ à l’embouteillage.

Machaon Gin, 46 euros, Le Bestiaire Vivant.


- Fruitée et colorée, cette création tout droit venue d’Alsace, à la couleur flamboyante et au doux parfum de griottes, contrebalance l’amertume de la bière et apporte une touche acidulée. Amer Fleur de Bière Cerise, 10,50 euros, Wolfberger.



- A la fois élégant et raffiné, ce nouveau crafted London Dry Gin, aux notes herbales et épicées, est idéal pour un Gin Tonic plein de fraîcheur ! Gibson’s Botanical, 12,85 euros, Gibson’s.


- A déguster en terrasse ou au bord

de la piscine, St James propose deux cocktails rafraîchissants aux recettes simples. Avec son dégradé de couleurs, le Dark’N Stormy fera son effet ! Quant au Green James, le rhum bio devient immédiatement tendance ! Rhum Impérial Blanc 40°, 11 euros

Rhum Royal Ambré 45°, 13 euros

Rhum Pure Cannes Bio 40°, 25 euros, Saint James.



- Dernière née d’une gamme de 7 bières,

Chouffe Blanche dévoile des arômes d’agrumes et d’épices. Chouffe Blanche, 2,40 euros, Chouffe.




- Pour un long dring solaire et acidulé,

on suit les conseils d’Adrian Nino qui a créé

le Nana Nerola, un cocktail à partir de

la liqueur Midi Fauve H. Theoria :

cette association déroutante de figue violette,

de douce fleur d'oranger, de cumin noir et de coriandre

dévoilent des notes solaires et animales, délicates et profondes. Midi Fauve, 59 euros, H. Theoria,

disponible sur The Avant Gardists.



- Si cet été, la température est trop élevée, désaltérez-vous

avec un Blue Aviation ! Créé par Miika Mehtiö, ce cocktail rafraîchissant met en valeur l’Arctic Blue Gin, un gin artisanal finlandais aux parfums et arômes délicats d’épicéas et d’arbustes de myrtilles. Arctic Blue Gin, 42 euros, Arctic Blue,

disponible sur The Avant Gardists.



- Son goût frais et subtil d’anis fait de Floranis un apéritif parfait pour l’été ! Allongé d’eau avec quelques glaçons, en cocktail ou avec un trait de sirop de menthe ou de grenadine, il est l’incontournable de la saison. On craque pour son étiquette bleue turquoise et or célèbrant son 150ème anniversaire ! Floranis, 14 euros.








AHHHHH, on aime lorsque les vins d’été invitent tous les palais à s’égayer…

pourvu qu’il y ait des moments de partage et de convivialité !

Nouvelles
ACTUS